• Présentation

    Après des années de recherches généalogiques, je me suis lancée dans l'écriture de l'histoire familiale à travers ce blog. Il vous est possible de découvrir la vie de mes aïeux, les fascinantes biographies de certains d'entre eux ainsi qu'un hommage aux hommes ayant combattu pour la France. Pour les concernés, j’ai créé un arbre généalogique uniquement consacré aux Choubry afin d'identifier et lier tous les ascendants/descendants. Enfin, vous trouverez aussi ici quelques souvenirs de mon passé et d'autres passions. PS: A la suite d'un piratage, tous vos gentils messages laissés sur mon blog ont été effacés..

  • Mes Chers aïeux

    Français, wallons, allemands, suédois, suisses, mais aussi selon les dires des Sudètes, des tziganes de l’empire ottoman voir même des anglais ? Laboureurs, forains, chapeliers, chirurgiens ou arracheurs de dents, vendeurs de vin ou d’eau de Cologne, marionnettistes à Nantes ou pour les enfants du tars de Russie, capitaine de navire marchand d’esclaves pour les colonies françaises, rebelles, ébénistes, marins, soldat sous Louis XIV, héros de la bataille de Waterloo, Résistants renommés de la Seconde Guerre Mondiale ou patriote français tombé amoureux d’une berlinoise en tant de guerre… Laissez moi vous parler ici [...]

  • Bordeaux, le point de rencontre

    De passage ou ayant le projet de s'installer, Bordeaux est la ville où toutes mes branches se croisent à partir du XIXème siècle. Peu importe leurs origines, leurs parcours, toutes les lignées familiales disposent à minima d'une génération de passage à Bordeaux, avec à la clé une union ou un enfant. Des cousines y demeurent encore et j'aime y retourner à l'occasion. Cette ville de cœur m'appelle à changer de vie et peut-être qu'un jour je la retrouverais.

  • Histoire et mémoire d’ADN

    Comme Atlas portant le monde sur ses épaules, nous sommes le Sosa au pied de l'arbre dans lequel est enraciné un héritage familial empreint de loyautés de clan, de missions, de transmissions génétiques, culturelles et religieuses, mais aussi de tourments psychologiques et/ou physiques dus aux traumatismes et non-dits vécus par nos aïeux qui résonnent en nos cellules. Car oui, l'ADN enregistre dans ses cellules les maladies, les accidents, les traumatismes, ou encore les vices, les non-dits et les missions inachevées de nos aïeux. Des tourments qui résonnent en nous par des cauchemars, des maux psychologiques, physiques, des reproductions inconscientes de faits qui nous lie ou peuvent au contraire nous délier…